Sapins d’après noël

2008-2010

Les fêtes de fin d’année sont un exemple de la surconsommation dans nos sociétés modernes. D’origine païenne, la décoration d’un sapin à la fin de l’année célèbre la victoire de la nature sur l’hiver. Aujourd’hui, simple objet de décoration, le sapin de Noël qui a perdu tout son sens, est détourné à des fins commerciales. Chaque année, on voit apparaître dans nos rues les carcasses et cadavres de sapins abandonnés.
 Ces photographies témoignent du ridicule de ces rois des forêts devenus déchets urbains. 
L’abandon, le rejet et le mépris que l’on porte aux êtres qui ont rendu service et dont on se débarrasse après utilisation ne sont pas sans rappeler au spectateur d’autres laissé pour-compte en ces périodes de fêtes.

Prise de vue Nikon FE2

Tirage argentique 24x30 sur papier Kentmere Kentona